Cela fait maintenant plus de dix ans que j’habite dans cette belle commune qui est Le Breuil sur Couze, je n’avais jamais vu un tel désastre.

Voilà plusieurs jours que j’entends des travaux sur l’ancien terrain de foot. Je pensais qu’il s’agissait du projet “porte fermée”, comme je le nomme, qui consiste à construire aux deux entrées au terrain, un portail “ultra sécurisé”.

Bon, déjà le projet nous coûtera 15 000€, le tout pour uniquement empêcher des véhicules de passer à certains moments, et laisser accès en permanence aux marcheurs.

L’idée, j’imagine, étant d’empêcher un maximum de casse et d’incident pouvant survenir la nuit surtout, au niveau de ce terrain communal, car plusieurs casses ont eu lieu dans le passé, puis des fêtes dérangeantes émergeés, en plus de cas de personnes ayant trop bu, mettant feu un sort à une cabane qui était adjacente au terrain de tennis.

Aujourd’hui, l’ironie du sort se répète, puisque ce sont de nouveau les actions de la mairie qui soulève un énorme problème. Celui écologique.

Pour que vous suiviez, il était annoncé lors de la campagne, que le terrain de foot aurait le droit à “une réaffectation du parc des sports dans ses fonctions premières“.

Jusqu’ici, je trouve l’idée intéressante et même séduisante, puisqu’elle proposerait une possibilité de faire du sport accessible à tout le monde et surtout gratuitement, le tout dans un endroit calme et vraiment magnifique à observer.

Sauf que voilà, les travaux ont commencé depuis un petit bout de temps, et j’ai donc décidé d’aller jeter un coup d’oeil, pensant qu’il s’agissait donc des portails qu’ils installaient.

Que nenni, la première chose que j’ai pu observer, étant la disparition du grillage du terrain de tennis. Alors, oui, j’imagine que c’est dans l’objectif de le remplacer, ou je l’espère surtout.

Puis, je n’ai pas fait attention étant donné que je ne faisais que sortir surtout pour souffler un coup, profiter d’un moment de repos, de m’évader ailleurs l’espace d’un instant, tout en regardant au maximum le sol boueux.

Tout à coup, je regarde au loin et je vois un trou assez anormal, j’hésite à y aller, pensant qu’il s’agissait uniquement du trou causé par le défrichage de cet été, mais non !

Plus je me suis rapproché, et plus je me suis retrouvé face à une scène d’horreur. Les arbres ont disparu de notre vue, quelques oiseaux essayent désespérément de trouver une branche où se poser, voir un arbre où faire leurs nids.

Sauf que voilà, plusieurs arbres ont étaient arrachés, tronçonnés sans raison, les tas de bambou qui étaient là ont tous étaient arrachés alors même que des insectes en vis, ou y vis.

Car oui, outre les oiseaux qui sont infectés, les insectes le sont aussi, les araignées trouvaient refuge dans ces herbes, des papillons ou des abeilles venaient butiner les fleurs de bambou.

Je pourrais vous montrer toutes les photos que j’ai pu réaliser à cet endroit, car en plus d’être magnifique, c’était un endroit superbe pour prendre des photos. La nature était à sa place, et tout un écosystème y vivait, on ne pouvait cesser d’être surpris par ce qu’elle avait à nous offrir.

Désormais, il ne réside plus grand chose, si ce n’est le peu d’espèces qui arrivent à survivre, ou ont réussi à s’enfuir lorsque les engins mécaniques sont venus, et que les tronçonneuses faisaient hurler la disparition de ces arbres abattus.

Je ne sais pas si vous vous rendez compte, mais on parle là de tout un écosystème, d’un sublime endroit, qu’une fois de plus, l’homme aura ravagé sauvagement, sans aucune raison !

Voici donc à quoi ressemble donc l’endroit après cette scène qui m’a personnellement crevé le coeur.

Face à ce désastre, je demande immédiatement à la Mairie du Breuil Sur Couze de cesser son objectif, ce dernier étant trop dévastateur et ne semblant pas s’arrêter, il doit s’arrêter.

Anti-écologique, néfaste pour la nature, pourquoi toujours venir chercher à tout détruire alors que le projet de départ n’était que de créer un parcourt naturel à cet endroit, afin de conserver cet endroit de paradis.

En voyant ce constat, j’ai donc décidé d’agir, depuis maintenant quelque temps déjà, pour ne pas dire le début du mandat de cette nouvelle liste, j’ai de nombreuses fois alerté sur les sujets qui ont étaient des feux de forêts, portant atteinte à l’image de notre bourg !

À chaque fois beaucoup étaient du même avis que moi, mais d’autres n’ont cessé de me dire que j’exagérais, que je ne comprenais rien, qu’il fallait s’intéresser au fond du sujet.

Qu’est-ce qu’il peut expliquer ce genre d’action ? Qu’est-ce qui peut justifier la destruction massive d’arbres, d’abris d’animaux divers ? Rien.

C’est en conséquence de quoi, j’ai lancé une pétition disponible sur change.org afin de demander la cessation immédiate de cette action, la replantation du nombre d’arbres détruits, mais en multiplié par deux !

Alors, si vous aussi vous avez envie de protéger la nature, de la sauvegarder et de faire en sorte que le massacre s’arrête, SIGNEZ, faites SIGNER et surtout vous devez PARTAGER.

Merci d’avoir pris le temps de me lire, merci à celles et ceux qui partageront et signeront.

2
En colèreEn colère
0
JadoreJadore
0
HahaHaha
0
JaimeJaime
0
WowWow
0
YayYay
0
TristeTriste
0
MauvaisMauvais
Merci davoir voté !