Vous l’aurez compris, l’écologie est pour moi quelque chose qui a une grande place dans nos vie. Il y a quelque temps de ça, j’avais réalisé un article pour la préservation des abeilles que je vous invite à lire.

Cette fois-ci, j’ai envie de vous parler d’une autre solution pour lutter contre la disparition des insectes. Effectivement, ces petites bêtises, parfois oublié et “invisible” par leur taille, ne reste pas moins très utiles pour un tas de choses !

Qu’il s’agisse de papillons pour polliniser, les coccinelles contre les pucerons ou encore les araignées contre les moustiques, ou la surpopulations de toutes sortent d’insectes volants, ils ont tous leur utilité dans la nature.

Dernièrement, ces insectes si fabuleux que l’on apprécie tous de voir et pour leur fabuleux travail naturel, ont disparut. Beaucoup trop même. Les scientifiques estiment que 40% des espèces d’insectes ont disparut au cour de ses 40 dernières années, c’est énorme !

Ma solution que je vous propose dans cet article, c’est tout simplement les maisons à insectes. Je pense que rien qu’avec le nom de l’objet vous comprenez comment il fonctionne.

Toutefois, laissez moi vous en dire un peu plus à son sujet. Ce formidable outil de préservation de la nature, et très simple à mettre en place, naturel (car en bois), mais aussi très utile car son but est de protéger en hiver (surtout) et toute l’année, tout un tas d’insectes.

Pour chacun d’entre eux, il existe une case avec la matière avec lequel ils construisent habituellement leur maison, par conséquent ils viendront se protéger instinctivement et s’y reproduire.

Voici une photo de la première maison à insecte que j’ai posé devant ma fenêtre (voir ci-dessous), celle-ci est petite, agréable car en bois et petit plus, on peut voir les vas et vient des insectes dedans et ce sans sortir de chez soi !

Ces maisons sont achetables directement en magasin, surtout animalerie ou vente d’outils, ou alors sur internet (Amazon…). Il faut savoir qu’il en existe tout un tas de différentes sortent, pour différents insectes, différentes tailles, différentes couleurs.

Par exemple, nous avons récemment acheté une nouvelle maison à insecte plus grande et rouge. Nous allons l’installer d’ici peu afin que là encore, de nouveaux insectes puissent venir y trouver refuge !

Si toutefois vous préférez rester dans le naturel, vous pouvez aussi acheter une maison à insecte en bois de plus grande taille. L’une des autres maisons à insectes que nous avons installé, permet de faire vivre plus d’insectes à la fois et au même endroit (voir photo couverture).

Ces petites maisons vous coûteront entre une dizaine ou une vingtaine d’euros. Il arrive parfois, que certaines de ces maisons abrites de véritable surprise en leur sein.

Par exemple, dans la petite maison en face de ma fenêtre accueille actuellement des guêpes dans celle-ci, elles ne sont pas nombreuses (3-5 grand maximum) et sortent régulièrement de la petite cabane pour aller chasser, se nourrir !

J’ai pu aussi observer tout à l’heure en allant prendre des photos, une petite araignée qui apeuré, ne laisser paraître que ces petites pattes !

Étant donné que nous avons de nombreuses maison à insectes, nous ne la retirons pas, mais faites y attention, car le but n’est pas non plus de les faire reproduire pour ensuite se faire manger par des araignées !

Évidemment, j’ai aussi une pensée pour vous qui n’avez peut être pas les moyens d’acheter ces maisons, et je suis heureux de vous annoncer qu’il existe des moyens peu coûteux pour fabriquer vous même et ce facilement, vos propres maison à insectes !

Par exemple, nous avons récupéré des bouts de bois qu’il nous restait, et nous avons cloué le tout pour qu’il ait la même forme que les maisons à insectes dans les commerces. Ensuite, nous avons cueillis du bambou, des petits morceaux de bois et des pommes de pins que nous avons empilé.

Pour terminer, du grillage, une grille ou tout autre support de ce genre peut être utilisé pour maintenir tout ce qu’il y a dedans, et le tour est joué !

Voilà donc pour cette astuce, comme vous le constaterez cela ne demande pas grand chose, et cela peut aider la biodiversité à se développer.

Merci à vous d’avoir lu mon article, si celui-ci vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux ou m’écrire un petit commentaire juste en dessous !

0
JadoreJadore
0
HahaHaha
0
JaimeJaime
0
WowWow
0
YayYay
0
TristeTriste
0
MauvaisMauvais
0
En colèreEn colère
Merci davoir voté !