Photo de couverture by Taton Moïse.

Par quoi commencer ? Nous sommes le 2 octobre et les informations, ce n’est pas ce qui nous manque. Au contraire, on ne sait plus vraiment où donner de la tête !

26 septembre – Le décès de Jacques Chirac

Nous apprenions tout d’abord ce 26 septembre, la mort de Jacques Chirac, ex-président de la République Française, je ne me suis pas tant exprimé sur cet triste événement, si ce n’est qu’un mot ou deux sur mon compte Twitter.

La raison première était qu’il n’était pas tant mon président, puisque je ne l’ai que très peu connu, car lorsqu’il est partie du pouvoir en 2007, j’étais âgé de 8 ans seulement, alors il est difficile de commenter quelque chose que l’on ne maîtrise pas, ou dont on ne connait pas grand chose.

Puis viens ensuite le souvenir retransmit par nos parents, grands parents, comme cette fameuse histoire de la “pomme”, que beaucoup d’entre nous connaissent déjà.

Toutefois, c’est un véritable politicien qui nous quitte, avec lui s’envole l’air de la Vème République. Depuis Chirac et Mitterand, il n’y a plus que des marionnettes obnubilés par l’argent et qui malheureusement, vont toujours plus loin dans la vente de leur propre pays, et les dérives autoritaires qui les suivent !

C’est pourquoi, par respect et ce malgré la différence de nos visions, je rend hommage à notre ancien président, en lui souhaitant de reposer en paix.

L’incendie de l’usine Lubrizol

Ce même jour, et quelques heures après, une partie de la France est plongée sous une pluie noire, toxique. L’usine Lubrizol prend feu et empoisonne toutes les personnes vivant à Rouen et dans les environs.

On a pu voir sur les réseaux sociaux passer des photos d’oiseaux morts, des eaux de pluie récoltés dont les bacs sont entièrement noirs, puis aussi des courants d’eau dans lesquels les poissons mort remontent à la surface. Sans parler des habitants n’arrivant plus à respirer, ceux ayant des migraines etc etc, suite au passage de ce nuage.

Naturellement, le Gouvernement a tenté apaisé la situation avec le préfet en déclarant qu’il n’y avait rien d’alarmant. Pourtant, à ce même moment, des gens suffoqués et marchés sous une pluie de plomb !

C’est après une indignation collective de tous les français(e)s, qu’enfin, on aperçoit l’ombre de la vérité que l’on connaissait déjà, quand la Ministre de la santé Madame Buzyn déclare que oui “la ville est polluée”, évidemment le Gouvernement ne pouvait plus nier, et les autres ont du suivre le pas.

On apprend quelques jours après, et ce suite à la bataille qu’a menée la Maire de la ville, les habitants, mais aussi les français, qu’enfin nous allions connaître ce que faisait cette entreprise et les analyses qui ont étaient réalisés par le Gouvernement. Annonce faite par le Premier Ministre, Edouard Philippe.

Il est incontestable, que ce nuage a été un véritable poison à la fois pour les français(e)s, mais aussi la nature, la preuve en est que des animaux en sont mort !

2 octobre – L’appel de plusieurs célébrités à Emmanuel Macron pour sauver les hôpitaux publics

Enfin, c’est la première chose qui me vient en tête. Après plusieurs alertes, mêmes de trop nombreuses alertes sur l’état de nos hôpitaux, par les personnels hospitaliers, mais aussi par les usagers, une lettre ouverture au président est enfin publié !

En total, ce sont 108 personnalités publics qui ont signés cette lettre ouverte, dont Lomepal, Florence Floresti, Gilbert Montagné, et bien d’autres encore.

On peut toutefois se pose la question, que faut-il, pour qu’enfin nous obtenions des hôpitaux avec des gens qui sois traités dignement, avec un salaire correct et surtout les outils nécessaires à cela !

Il est temps que le Gouvernement prennent enfin ses responsabilités, l’heure est grave, les personnels des hôpitaux font des heures qui sont inhumain, dans un métier très difficile et qui permet de sauver de vies, il est donc urgent d’agir, et vite.

Pour cela, il faut réinjecter de l’argent en masse dans le budget dédié à la santé, et donc plus précisément, aux hôpitaux !

Pour ceux qui ça intéresse, voici la lettre ouverture en question :

Lettre ouverte adressée au Président de la République

M. le Président de la République Française
Palais de l’Elysée
55 rue du Faubourg-Saint-Honoré, 75008 Paris

« Monsieur le Président,
Le Grand débat que vous avez organisé a réclamé « plus de service public ». Il a mis au premier rang la Santé et l’Hôpital public.
Pourtant la situation sur le terrain est devenue réellement intenable : les difficultés d’accès aux soins s’accroissent, la qualité et la sécurité des soins se dégradent et nous observons l’épuisement et l’inquiétude des personnels hospitaliers.

Ces difficultés, les usagers de l’hôpital public les constatent tous les jours et en parlent dans les courriers qu’ils adressent aux directions hospitalières.
Des drames se produisent, touchant toutes les catégories professionnelles de l’hôpital mais également les patients. Ces pertes de chance liées au manque de moyens sont inacceptables. On ne peut plus, vous ne pouvez plus attendre de nouveaux drames pour mettre en œuvre un plan d’urgence pour sauver l’hôpital public.

Nous, usagers de la santé et citoyens, soutenons la demande des personnels hospitaliers d’un financement supplémentaire, nécessaire pour :

– Assurer l’ouverture de lits afin que les malades puissent être hospitalisés quand c’est nécessaire et qu’ils ne passent plus des heures voire des jours à attendre couchés sur des brancards ;

– Embaucher le personnel nécessaire dans tous les services pour assurer l’accueil, la sécurité, la qualité et la continuité des soins ;

– Revaloriser les salaires des personnels hospitaliers sachant que nous sommes en 26e position sur les 35 pays de l’OCDE pour le salaire des infirmières.

L’hôpital public a besoin de réformes mais aussi et surtout de moyens pour assurer ses missions dans des conditions acceptables pour les patients et pour les soignants.

Croyez, Monsieur le Président de la République, à notre meilleure considération. »

Mark Zuckerberg “prêt à monter sur le ring”

Alors voilà maintenant à quoi nous en sommes réduit, un PDG d’entreprise quelconque, se dit prêt à “monter sur le ring”, si on décidait de détruire son entreprise car elle est devenue incontrôlable, et surtout dangereuse pour l’humanité !

Il faut tout de même bien comprendre que Facebook, créé par Mark Zuckerberg, est désormais utilisé pour vous surveiller et partager toutes vos données à qui sera le plus offrant, dont les Gouvernements du monde entier.

Pour vous dire à tel point, les Etats Unis avaient même indiqué vouloir désormais demander votre compte Facebook pour vérifier vos antécédents, bref violer votre vie privée en toute impunité.

Hors, la résistance se construit. Elizabeth Warren une candidate pour les élections de 2020 aux présidentielles indique de son côté vouloir démanteler ce géant infernal qui nuit à la sécurité de tous. Même s’il faut reconnaître, qu’il permet de pouvoir communiquer facilement et rapidement.

À titre personnel, je suis d’accord avec elle dans une certaine forme. Ce réseau social est devenu dangereux, mais il serait plus correct de faire interdire la collecte des données personnels, et de recadrer ce genre de grosses entreprises ayant trop de pouvoir, que de les supprimer totalement.

Il est intéressant toutefois de noter ce qu’à dit Mark Zuckerberg :

Mark Zuckerberg

démanteler ces entreprises, que ça soit Facebook, Google ou Amazon, ne réglera pas les problèmes. Cela ne ferait pas disparaître les risques d’interférence dans les élections. En revanche, un démantèlement nous empêcherait de pouvoir travailler ensemble et de nous coordonner face à ces enjeux.

Il indique donc clairement, qu’il est acteur dans la mise à l’écart de risques d’interférence dans les élections, mais dites moi, n’est-ce pas là le boulot du Gouvernement que d’éviter que ce genre de chose arrive ?!

Dire qu’ils sont nécessaires à la démocratie, c’est encré dans le crane des gens, que leur existence et justement existentiel, hors nous pouvons nous passer d’eux, à condition que le Gouvernement en place s’occupe de la sécurité des élections.

Je souhaite donc vous faire remarquer que son seul argument, est qu’il acteur dans les élections du monde entier, qu’il s’agisse de bonnes ou de mauvaises actions, il indique clairement être capable de contrôler ce facteur !

Si aujourd’hui il en est capable, c’est par ce que “””””nous”””””” avons trop laisser ces grandes entreprises voler des données privées.

Désormais, vous comprendrez donc pourquoi j’ai donné comme titre à ce post : “CES JOURS NOIRS QUI PLONGENT LE PAYS DANS L’INCOMPRÉHENSION”, car malheureusement, oui, nous apprenons tous les jours des nouvelles dans lesquelles on nous ment à longueur de temps, ou qui sont d’une grande tristesse.

Je vous remercie d’avoir lu mon article, s’il vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux et à réagir juste en dessous !

0
JadoreJadore
0
HahaHaha
0
JaimeJaime
0
WowWow
0
YayYay
0
TristeTriste
0
MauvaisMauvais
0
En colèreEn colère
Merci davoir voté !